Nous sommes ce que nous mangeons ?

En tant qu’êtres humains, nous sommes programmés pour nous concentrer sur les stimuli les plus importants de notre environnement, et la nourriture est un de ces stimuli. La faim a deux fonctions, elle sert à faire fonctionner notre corps et à nous procurer du plaisir.

Alors, au-delà de ce besoin vital, ce samedi matin, nous avons pu échanger sur les différents plaisirs que procure l’acte de manger.  

Plaisir des sens : la vue, le gout, l’odorat …, nos sens sont en éveils lorsque nous mangeons ce que nous aimons ! Nous avons tous un plat, un aliment que nous apprécions. Il peut être réconfortant, gourmand, ou tout simplement synonyme d’un souvenir (Telle la madeleine de Proust).

Plaisir de partager un moment avec les autres, de faire plaisir à notre entourage, véritable acte d’amour, il est un lien social important.

Plaisir de découvrir, grâces à tous ces ouvrages, ces sites internet et réseaux sociaux à la mode, nous pouvons réaliser de nouvelles recettes, revisiter les plats et desserts de notre enfance, et parfois même voyager à travers la nourriture !

Comme dans toute activité agréable, il y a des limites. Et malheureusement ces limites sont nombreuses. Car nous devons composer avec :

  • Les régimes, et la place de l’acceptation du corps dans cette société : Cétogène, Paléolithique, Crétois, Dukan, O sucre …
  • Les maladies psychiques : Anorexie, Boulimie, ou l’émotionnel tient une place importante en lien avec la nourriture
  • Les maladies physiques, et allergies : Maladie de Cron, Diabète (en 2030, 500 millions de malades !), Cancers …
  • Les scandales alimentaires : Vache folle, Sésame, Viandes
  • L’éthique : Peut-on toujours manger les animaux ? Peut-on continuer à manger « industriel » ?

Et pour vous, quelle est la place de l’alimentation au cœur de votre vie ? »

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.